Un vélo électrique ou plutôt un vélo à assistance électrique est un achat qui tente de plus en plus les Français vivants en ville. En effet, il offre de nombreux avantages, mais comme il s’agit d’un certain investissement, autant s’assurer que le jeu en vaut la chandelle et que son utilisation sera adaptée à vos trajets.

Un vélo électrique, c’est quoi ?

veloLe vélo à assistance électrique ou VAE est un vélo qui disposera d’un moteur alimenté par batterie permettant de donner une impulsion au vélo afin de ne pas avoir à fournir d’efforts par comparaison à un vélo classique. La capacité de la batterie choisie définira l’autonomie du vélo et une fois vide, elle demandera à être rechargée avant de pouvoir repartir.

Le vélo électrique est conçu pour une utilisation urbaine et s’adresse aux personnes faisant des trajets courts. Il va par exemple permettre de se déplacer de façon plus fluide et écologique à travers le trafic, et grâce à l’assistance électrique, de ne pas arriver en sueur au bureau. Les montées et le vent de face ne sont donc plus un problème. En revanche, il sera indispensable d’opter pour un modèle adapté à son utilisation personnelle sans quoi on se retrouvera avec un vélo pesant parfois plus de 30kg sur les bras avec une batterie vide. Par ailleurs, il sera également important de veiller à opter pour un anti-vol adapté, car ce sont des objets souvent prisés par les voleurs.

Le vélo électrique sera donc idéal si vous souhaitez laisser tomber les transports en commun ou la voiture pour privilégier un mode de déplacement plus agréable et sans douleur allant jusqu’à 25km/heures.

Bien choisir son vélo électrique

L’achat d’un vélo électrique représente un investissement, car les prix pourront varier de 800€ à 3000€ voir plus pour les modèles les plus haut de gamme. Ainsi, se renseigner au préalable sera indispensable en consultant notamment les sites dédiés comme par exemple le blog Sportweek.fr. D’ailleurs, certaines villes prennent parfois en charge une partie du coût, c’est notamment le cas à Mer (un article sur le sujet ici), il peut donc être intéressant de se renseigner au préalable. Par ailleurs, si l’investissement peut sembler conséquent, il sera vite amorti par comparaison à la location quotidienne d’un vélo électrique et celui que l’on aura choisi pour soi sera complètement adapté à ses attentes.

Ensuite, ce sont tout un tas de caractéristiques qu’il faudra prendre en considération dans le choix de son vélo. Type de moteur, type de pédalier, capacité de la batterie, aide au démarrage ou à la marche, poids, type de console ou d’afficheur, les critères à prendre en compte sont nombreux et il ne sera possible d’y voir clair et de faire son choix seulement en connaissant l’utilisation que l’on fera du vélo.

Enfin, il est important de rappeler qu’il s’agit d’un appareil qui est mesure d’atteindre les 25km/heures, et si cela peut sembler faible au volant de sa voiture, le ressenti sera tout autre sur son vélo électrique. Ainsi, en plus du vélo, il sera capital de prévoir un budget pour s’acheter des protections adaptées pour ne pas prendre le moindre risque. Qui plus est, n’oubliez pas de prendre connaissance des obligations légales en ce qui concerne le cyclisme sur un VAE et de revoir votre code de la route si vous étiez coutumier des transports en commun. Une fois bien équipé, à vous les trajets maison-bureau en quelques minutes sans encombre et les balades dominicales sans effort !