C’est un vélo et il a de gros pneus ! C’est sûr, vous l’avez déjà vu quelque part. Non ? Pourtant il est partout sur toutes les surfaces de route. Ce n’est pas bien grave, puisqu’on va en parler à l’instant. Le fat bike, puisque c’est de lui qu’il s’agit, qu’est-ce que c’est ? Que faut-il en savoir ? C’est parti pour un tour de vélo explicatif sur ce « deux roues » atypique !

Le fat bike : qu’est-ce que c’est ?

La définition la plus simple de cet engin est descriptive. Le fat bike est un « deux roues » doté d’une monture visiblement robuste, montée sur deux géants pneumatiques. À l’image du célèbre VTT (vélo tout terrain) il est connu pour rouler sur les routes bitumées, dans la neige, dans la boue, dans du sable, sur des pistes rocailleuses… partout ! Envie d’en faire l’expérience ? Sur le marché, chez un fournisseur qualifié comme Vansprint vous trouverez différents modèles qui feront votre bonheur !

Les caractéristiques du fat bike

Les caractéristiques de ce vélo sont assez distinctives. Vous ne risquez pas de le confondre avec un autre. Le fat bike se caractérise fondamentalement par la matière constitutive de son cadre, ses roues et sa vitesse.

Le cadre

Le cadre de ce vélo est réputé pour sa robustesse. Bien souvent, sa matière de fabrication est en aluminium, en acier et parfois en titane. L’aluminium donne au vélo une capacité à garder un contact fort et attractif avec la surface de la piste de circulation dans les meilleures conditions de stabilité.

Quant à l’acier, il confère au vélo une aptitude inconditionnelle à amortir les impacts physiques auxquels peut être sujet le fat bike sur certaines pistes accidentées, offrant ainsi une conduite confortable au cycliste.

Les roues

Les roues de ce vélo offrent pratiquement les avantages d’une roue de voiture. D’une largeur hors catégorie en matière de bicyclette, elles créent une grande surface de contact avec le sol, développant ainsi une stabilité propre aux « quatre roues ». En terme comparatif, les roues de ce type de vélo sont en moyenne de 4 pouces, soit trois fois plus larges que le VTT (Vélo Tout Terrain).

Cette caractéristique distinctive de la roue du fat bike est renforcée par sa propriété à rouler avec moins d’air qu’il n’en faut. En effet, il faut jusqu’à 5 bar pour un vélo normal pour rouler convenablement. Le vélo à larges roues lui, ne nécessite qu’une pression de 1 bar pour être au mieux de ses capacités. C’est grâce à cette faible pression que sur ce type de vélo électrique vous ressentez votre « deux roues » rebondir ponctuellement et atténuer les chocs de contact sur les reliefs abrupts.

La vitesse

Si vous êtes amateur de vitesse, vous ne trouverez pas ce plaisir dans le fat bike ! Mais vous serrez comblé par d’autres caractéristiques tout aussi plaisantes ! En effet, ce vélo n’a pas été conçu pour avaler des kilomètres. L’idée de sa création réside ailleurs. Elle est de permettre au cycliste amateur de faire du vélo partout où l’envie lui dit. Justement, parlons-en !

Sur quelle piste peut-on rouler avec le fat bike ?

Partout, est-on tenté de répondre !

Les routes sablonneuses

C’est l’été, par un beau temps vous avez la double envie d’aller à la plage et de rouler à vélo. Enfourchez un fat bike et faites d’une pierre deux coups. Sur la vaste étendue de sable de la plage, roulez en toute aisance sans vous faire ralentir par la masse de sable et d’eau !

Les routes accidentées

Les routes rocailleuses, la montagne et autre relief accidenté sont connus pour leur impraticabilité à vélo. Elles sont éprouvantes pour le corps du cycliste comme pour le vélo qui peut finir en mauvais en état. Le vélo à grosses roues lui, empruntera ces pistes avec une aisance déconcertante sans en souffrir et sans mettre à mal votre corps. Bien au contraire, sur un fat bike, vous roulerez dans le plus grand confort.

Les routes boueuses

C’est pâteux et ça glisse ! votre vélo n’avance plus et vous êtes obligé de descendre et de le pousser ! Ceci ne vous arrivera pas avec un vélo électrique à grosses roues. Ses propriétés techniques lui confèrent une aptitude remarquable pour traverser ce genre de route qui piège facilement votre « deux roues ».

Les routes de neige

En hiver, vous souhaitez contempler le beau paysage peint par la pluie de neige ! Seulement, vu la hauteur de la masse de neige vous ne pouvez pas skier. Prenez votre fat bike et bonjour la belle balade hivernale. Tout comme dans le sable, ce vélo fera votre bonheur sur cet autre terrain.

Les routes bitumées

Sur le bitume, la « deux roues » à grands pneus est aussi à son aise. Pour peu que vous augmentiez le niveau de pression dans ses pneumatiques, elle s’adaptera à ce nouveau terrain de circulation. Le fat bike, un VTT XXL !